11/05/2007

REVIEW - CONCERT /// Nuit Touareg @ Bota /// 08.05.07

Toumast      Tartit     tinariwen

"Ce concert est dédié à tous les peuples touaregs à travers le monde, car l'union fait la force et la meilleure force est celle de l'indépendance économique"...... voici le ton donné par la meneuse de Tartit, groupe traditionnel touareg signé sur Crammed Discs lors de l'exceptionnelle nuit touareg tenue mardi dernier dans le cadre des nuits du bota, et qui conviait trois formations emblématiques dont les énormissimes "Tinariwen" qu'il ne faut aujourd'hui plus présenter.  Le festival, car c'est bien de cela qu'il s'agissait finalement, débuta avec "Toumast" dont je n'ai malheureusement pu apprécier que la fin du concert.  Formation mêlant une rythmique basse batterie rennaise et le binôme guitares électrisées blues Moussa Ag Keyna - Aminitou Goumar.  Le public déjà sous le charme ne devait que s'attendre très faiblement à l'avalanche qui allait suivre.  En effet, "Tartit" entra ensuite sur scène pour nous livrer ses chants traditionnels dont les notes bleues répétitives tirées des harpes, guitares et tambours traditionnels invitaient le public à rentrer dans une transe toute contemplative.  Leur set se termina sur une ôde au chameau magistrale....désert oblige bien-sûr !

Mais le public s'était pour sûr déplacé en masse pour "Tinariwen" et leur blues Hendrixien.  Bien vu car la performance fut à la hauteur des attentes.  Un set de près de deux heures où se mêlèrent classiques du premier album "Amassakoul" et du second "Aman Iman".  Riffs de guitares ciselés dans le grain de sable, lignes de basses vertigineuses et percussions métronomiques de grandes classes.  A noter que la scène fut plus d'une fois envahie d'hommes et de femmes bleus pour des séances de danse et de chants entonnés en choeur.  Un concert unique pour trois formations qui se battent pour porter haut et fort le combat de ce peuple nomade déchiré et coupé de leur liberté de mouvement, d'esprit et de solidarité. (Zi.)

 

17:13 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.